Foire Aux Questions

CAUSES DES ECART DE STOCKS EN BAR ET RESTAURANT

Mauvais dosage, gaspillage :
Les barmans ont parfois la même lourde et les 4 cl affichés sont souvent dépassé.
Or 1 cl pour 1 000 doses, c’est 15 bouteilles qui s’évaporent soit +/- 1 500 € de manque à gagner…

Vol :
Ce dernier est souvent nié par le gérant « quoi ? Mon employé/directeur que je connais depuis 10 ans, un voleur ? ce n’est tout simplement pas possible »
Et si, c’est possible ! Un peu comme le mari/femme trompé(e), le conjoint, et dans le cas présent, le gérant, est souvent le dernier à être informé de la réalité.
Pire ! En cas de contrôle fiscal, ce dernier, lors d’écart trop important, peut même déboucher sur un rejet de comptabilité. Tout écart étant valorisé à sa valeur vente. C’est un peu la double peine : vous n’avez pas gagner cet argent et en plus vous devez payer pour cet argent non perçu.
C’est surtout vrai quand le gérant a laissé les clefs à un directeur de soi-disant toute confiance.
Mais la confiance n’exclut pas le contrôle et il faut toujours avoir un regard sur son établissement.
La gestion de stock est bon contrôle ; le meilleur et le plus simple.

Erreurs de livraisons :
Il faut toujours vérifier si livraison, bon de livraison et facture concordent.
Les erreurs ne sont pas rares.

Offerts non tipés :
Que ce soit à titre personnel (le petit café, ou le red bull ou la bière pris avant de commencer le service) ou pour faire plaisir à un client, les boissons servies doivent être tipées IMPERATIVEMENT
Cela permet

  • De connaitre le taux d’offert réel qui en règle générale ne devrait pas dépasser les 15%
  • De gérer les abus d’offerts de certains serveurs.
  • D’intégrer les offerts dans le stock

Produit tipé à la place d’un autre :
Il peut arriver que sciemment ou non, un barman tipe un produit moins cher à la place d’un produit plus cher (un jb à la place d’un jack par exemple). D’où perte de CA pour l’établissement. Et bien sûr écart de stock

Ventes occultes
Bien que moins fréquent maintenant avec les nouvelles caisses anti-fraude, certains rares gérants continuent à ne pas tout tiper pour occulter du C.A. Et forcement ce qui est vendu mais non tipé crée des écarts de stocks … puisque non enregistré dans les ventes.

Casse
Une bouteille ou une canette de bière cassé, c’est embêtant mais pas dramatique.
Plus conséquente est la casse affectant certains produits, notamment des gros flaconnage ( 300 cl, 600 cl) ou des produits chers vendus que très rarement (dom pérignon , vin grande cuvée …). La perte de l’un de ces produits peut égaler en valeur la casse de 10 bouteilles standards…
Mon Assistant Bar est un bon contrôle de stock ; le meilleur et le plus simple pour éviter tous les ennuis pré-cités

Pensez à gérer vos stocks !